Ville est tranquille (La)

Seul Robert Guédiguian, ce "cinéaste de quartier", réalisateur de fables humaines sur le monde ouvrier (telles que Marius et Jeannette) sait ainsi porter Marseille à l'écran. Chômage, racisme ordinaire, précarité, sont au rendez-vous d'une de ses œuvres les plus noires et pessimistes, une œuvre dérangeante, violente, salutaire, à la critique politique radicale, à la vision sociétale alarmiste, toujours interprétée par la "troupe" de Robert Guédiguian. Un film pas tranquille du tout…

GUEDIGUIAN Robert
Jean-Louis MILESI et Robert GUEDIGUIAN
2h12mn
2002
2h12mn

Ariane ASCARIDE (Michèle)

Jean-Pierre DARROUSSIN (Paul)

Gérard MEYLAN (Gérard)

Christine BRÜCHER (Viviane Froment)

Véronique BALME (Ameline)

Alexandre OGOU (Abderamane)

Pierre BANDERET (Claude)

Julie-Marie PARMENTIER (Fiona)