Viva Laldjérie

Alger, hiver 2003. La maman, la fille et la putain sont installées, depuis le début des violences terroristes, dans un hôtel du centre ville.

Goucem, la fille, 27 ans, travaille chez un photographe, a un amant médecin, marié, généreux mais volage. Le week-end, elle drague volontiers dans les cabarets branchés de la capitale. Elle vit avec sa mère, ancienne danseuse de cabaret, dans une pension de famille, depuis qu’elles ont fui leur banlieue après les attentats islamistes. Papicha, la mère, picore des pizzas devant la télé, écartelée entre peur et nostalgie de sa célébrité passée de danseuse de cabaret.

Leur plus proche voisine Fifi, l’amie fidèle, se prostitue sous la coupe d’un puissant et « gentil » protecteur haut fonctionnaire des Services de Sûreté Nationale.

Trois destins de femmes, loin des conventions et de l’orientalisme ; trois volontés de sortir de la “condition de mineure à vie” imposée par le Code de la famille algérien ; trois expressions de la soif de vivre et de s’en sortir, et, pour partenaire, une ville omniprésente qui leur ressemble, avec ses splendeurs et son délabrement, avec, surtout, son inaliénable confiance en l’avenir.

MOKNECHE Nadir
Nadir MOKNECHE
1h53mn
2004
1h53mn

Lubna AZABAL (Goucem)

BIYOUNA (Papicha)

Nadia KACI (Fifi)

Lounès TAZAÏRT (Le docteur Aniss Sassi)